Partie 2 | Y a t’il un lien entre l’ADN et la pensée? Et si je vous disais qu’il est possible de modifier son ADN par la pensée ! – Pause Réflexion 23


Naturopathe de formation, Kishori Aird s’est penchée sur la question du pouvoir transformateur de la pensée humaine en explorant des sentiers peu fréquentés par la science traditionnelle.
 
Devenue Maître de reiki, elle entreprend en 1997 des recherches sur l’ADN et sur les moyens se réapproprier les pouvoirs de notre code génétique.
 
Parmi ses découvertes, elle a réussi à prouver que notre ADN possède un champ vibratoire unique qui s’apparente à un courant électrique dont l’aspect et l’amplitude peuvent être modifiés par nos pensées. Ainsi, nous pourrions allonger la chaîne de notre ADN ou la rapetisser en fonction de nos humeurs, ce qui au bout du compte modifierait notre vision de la réalité.  Un des aspects les plus déterminants de ses découvertes est que notre ADN contient des programmations par défaut, c’est-à-dire des programmes qui nous poussent à agir de façons prévisibles dans des situations données. Bien plus que de simples réflexes, ces programmes contiendraient les fruits de plusieurs millions d’années de conditionnements. Par exemple, le fait de ressentir du dégoût ou de l’aversion pour certains aliments serait le résultat d’un programme inscrit dans notre ADN qui nous préserverait de consommer de la nourriture susceptible de mettre notre vie en danger. Par défaut, nous agissons donc de manière inconsciente conformément à ces algorithmes en nous. Un algorithme est un ensemble méthodique d’indices que le cerveau analyse pour résoudre des problèmes et prendre des décisions. Nos difficultés proviennent souvent du fait que ces conditionnements, issus d’expériences plusieurs fois millénaires et transmis de génération en génération, n’ont plus rien à voir avec notre réalité actuelle.
 
Dans la réalité, les biologistes n’ont défini que 3 % de l’utilité de notre code génétique. En d’autres termes, une grande partie de la puissance qui nous habite reste inconnue. Et comment pouvons concevoir les possibilités offertes par quelque chose qui n’a jamais encore été envisagé ? La science n’a pas encore le pouvoir de tout expliquer, c’est pourquoi elle se cantonne souvent dans des dénominations évasives pour désigner ce qu’elle ne peut pas encore expliquer. Pourtant, ces 97 % d’ADN incompris désignés sous le terme scientifiquement reconnu d’ « ADN latent » permettraient d’envisager des possibilités presque illimitées s’ils étaient perçus autrement. Il suffit de considérer le potentiel  de ces 3 % d’ADN connus pour imaginer tout le pouvoir qui peut se trouver dans les 97 % restant !
 
La physique quantique a prouvé que la matière n’est pas aussi solide que nous le croyions. En réalité toute matière est énergie et en ce sens, recèle en elle un univers miniature infini et vivant dont les éléments interagissent entre eux de façon continue.
 
Partie 3 – Devenir programmeur, tout le monde peut le faire et accueillir ce qui est….Jeudi, le 16 août, a demain 17h.
Sources : http://www.sante-nutrition.org/confirme-par-la-science-vous-pouvez-reellement-changer-votre-adn-voici-comment/ http://www.aquarienne.net/reconquerir-son-adn.php
Kishori Aird, L’ADN démystifié
Margaret Rudy, reconquérir son ADN

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *